Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Geisha et maiko, l’élégance japonaise a Kyoto

Tous on  à cœur de flâner dans le quartier de Gion, qui reste l’endroit du Japon où l’on peut voir encore aujourd’hui le plus de geisha et de maiko (jeunes geisha qui apprennent leur métier), dans la rue comme dans les maisons de thé (Ochaya).

 

Ces élégantes portent le kimono en soie, avec une sorte de petit coussin (obi) dans le dos, des sandales (zori), et pour les jours de pluie, de hauts sabots de bois (ashida ou takageta). Considérées à présent comme des « monuments culturels vivants », modèles de goût, d’élégance et de raffinement, les geisha sont des Japonaises entraînées et formées depuis leur enfance dans les disciplines artistiques traditionnelles : le chant, la musique, la poésie, la danse, l’art floral, ou l’art du thé.

 

Autrefois très présentes au Japon, où elles furent à tort assimilées à des courtisanes de haut-rang ou des prostituées (mise-joro), les geisha ne seraient plus aujourd’hui qu’environ 1 500. Dans le quartier de Gion, il y en aurait moins de 200, et environ 65 maiko. Elles sont éduquées et formées au Gion Corner, qui est leur école nationale.

 

Les Geisha sont difficiles a prendre en photo. Le soir dans le quartier de Gion nous passons dans une ruelle mal eclairee. Sous la pluie apparait un fantome, non une Geisha.

Avec un mouvement au ralenti que je donne a mon appareil photo, je capture la Geisha et son parapluie de couleur sur un fond flou.

Japon 6044

 

 

 

Je vous conseille un tres beau film a voir et a revoir : Memoire d une Geisha 

 

geisha 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,....
Voir le profil de Vespcondove sur le portail Overblog

Commenter cet article

dom 26/02/2012 20:38


toujours un plaisir de les voir ces gieshas ... bise

silly:AN 26/02/2012 09:34


ce film est magnifique! dommage qu'ils aient choisi des actrices chisoises pour les rôles principaux. sinon, ça fait du bien de voir quelqu'un qui parlent des geishas sans ressortir les gros
clichés. merci pour cet article!

Houda 25/02/2012 02:20


Coucou Vespcondove, merci pour cet articles,


Pour changer un peu des recettes de cuisine, je viens fair un petit tour chez toi me ressourcer.


Malgré que ta photo est floue, mais elle a un sens, des coutumes, et des traditions totalement différentes, tout un monde différent


je n'ai jamais vu ce film, ça devrait être une histoire triste!!

Armelle 12/02/2012 18:42


Ta photo est vraiment très réussie. Il doit régner dans ce quartier una ambiance particulière, non ?


Pour ma part j'ai dévoré le livre AVANT de voir le film, qui ne m'a pas déçue. On compatit durant toute la première partie, qui permet de se rendre compte de la dureté des conditions d'éducations
de ces fillettes. Et encore, c'est pire dans le livre.


Très éducatif ! Merci :)

Momo 02/02/2012 19:58


Quel mouvement ! Quelle prise! Superbe comme d'hab


Bon annif à San


Bisous @+