Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Les filles de Seoul

 

Bonjour Seoul, tu es joli. 

Et donc je flâne. Pas seulement, mais je flâne. Mes chaussures s’usent fort. Je travaille, vaguement. Cela viendra. Je commence à m’accommoder à tout, à comprendre les choses étranges.


 

Oui, donc, c’est parfois dur de comprendre les petites singularités de cette culture mais je commence. Doucement.

 

Il y a cette autre chose étonnante. C’est une impression étrange que j’explique mal.

Quand je suis arrivée à Seoul, quelque chose m’a frappé (bam) : les filles sont jolies.

Je dis jolies, anormalement jolies. Évidemment, au début, tu regardes bêtement. Et puis, cela commence à être dérangeant. Les filles qui se remaquillent constamment. Je remarque un peu tard ces publicités dans le métro, le bus, la rue. Un menton plus joli, des yeux plus grands et tout. 


 

Coree 9536

 

Coree 9768

 

Coree 9773

 

Coree 9885

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,....
Voir le profil de Vespcondove sur le portail Overblog

Commenter cet article

Armelle 04/11/2012 16:21


C'est sans doute un des effets pervers de ce consumérisme effréné, de l'ouverture sans limites et sans tabous à la mode et aux codes. Malgré tout je trouve cela sympathique, on ne peut blâmer
l'ouverture, non ?


Je comprends aussi qu'en tant qu'Homme, on puisse être subjugué :D