Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Suite poetique : la grande muraille de chine

Nous sommes a Beijing face a une oeuvre grandiose, la muraille de Chine. Avec mes amis de France nous remontons ce serpentin et en poeme je parcours ce lieu

Sur la muraille de Chine
Des anonymes et des héroïnes
Viennent et piétinent
en sandales ou en bottines

La muraille de Chine
entre les monts dodeline
telle une serpentine
que le temps burine
c'est une grande vitrine
longue et sibylline
La grande muraille de Chine
n'est pas anodine
elle émerveille et fascine
et parfois même turlupine
La grande muraille de Chine
des empereurs et des concubines
fait couler l'encre et l'hémoglobine

Humblement je m'incline
devant la grande muraille de chine

Chine-Pekin 1855

 

Chine-Pekin 1929

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,....
Voir le profil de Vespcondove sur le portail Overblog

Commenter cet article

Djemaa 09/05/2012 08:54


Je reviens vers vous pour vous souhaiter que du bonheur au mois de mai ! Pascal.

56MELDIX77 le Briard Breton 09/05/2012 05:41


bonjour  VESPCONDOVE


 


  


 


Amities




   
56MELDIX77    


   le Briard       
Breton    



 

oursonne libre 08/05/2012 10:37


je ne veux pas retourner en chine pour l'instant mais quand meme j'irais bien la voir de plus pres cette muraille


bisous et bonne journée

Annick 07/05/2012 20:42


oh oui, je me   sens bien "humble" devant cette Grande Muraille"


grandiose...je  ne trouve pas mes mots.


j'aime le poème.


bisous.

lizagrèce 07/05/2012 14:40


Ce lieu est grandiose (comme beaucoup de sites chinois d'ailleurs)