Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Un satellite allemand s'écrase "à 7 minutes" de Pékin

Une catastrophe a ete evite de justesse en Chine.

 Attention on est en 2012,, entre le meteorite que a eviter la terre il y a 15 jours et maintenant des sattellite qui tombent sur notre tete, Le danger arrive...

      

Un satellite allemand s'écrase "à 7 minutes" de Pékin

Cette femme en velo sur la place Tien a Nem  doit maintenant rouler avec un parablui pour eviter les boulons qui tombent du ciel

  

Chine-Pekin 9026

 

Article sur le Monde.

 

Rosat, lancé le 1er juin 1990, faisait la fierté des scientifiques allemands, explique Der Spiegel. Doté d'équipements ultra-modernes pour l'époque, ce satellite avait permis pour la première fois de rechercher des sources de rayons X depuis le ciel.

 

Ses 9 ans de collecte d'informations en orbite n'ont d'ailleurs pas déçu, permettant de découvrir des dizaines de milliers d'étoiles, galaxies lointaines et autres trous noirs. Après ses années de loyaux service, Rosat a fini par “mourir”, et s'écraser sur Terre. Dans la baie du Bengale, plus précisément, dans la nuit du 22 au 23 octobre 2011.

 

Ce qui parait être une fin honorable pour une glorieuse carrière est passé tout près d'être la pire catastrophe de l'histoire de l'exploration spatiale. 7 minutes de vie en plus et Rosat aurait fini sa course en plein Pékin, une mégapole de près de 20 millions d'habitants, révèlent ces jours-ci des calculs de l'Agence Spatiale Européenne.

 

Quasi-Oups

 

Pékin était “exactement” sur la trajectoire du satellite, et un crash sur la capitale chinoise “très largement dans le domaine du possible”, explique aujourd'hui l'agence. Faisant le tour de la Terre en 90 minutes, Rosat aurait volé seulement "7 à 10 minutes" de plus sur ses 22 ans de vie pour que les Pékinois voient le ciel leur tomber sur la tête.

 

Cela faisait quelques années, depuis que le satellite avait cessé ses opérations en 1999, que l'ASE surveillait Rosat, qui décrochait petit à petit de son orbite sans que l'on puisse influer sur son futur point d'impact.

 

 

Tombant à 450 km/h, les débris de ce satellite de 2.5 tonnes auraient causé de graves dégâts, les “matériaux très résistants” utilisés pour sa construction ne s'étant désintégrés qu'à 40%, explique un responsable de l'ASE.

 

Le journal allemand décrit le “cratère profond”, les “pertes humaines” et les “destructions de bâtiments” que la chute de ce satellite aurait pu causer, à 7 minutes près. Sans oublier que les relation entre la Chine et l'Allemagne auraient subi un froid spatial et Berlin aurait dû sortir son portefeuille, en vertu des lois internationales en la matière.

 

L'ASE a un département spécialisé dans la surveillance de ces très nombreux “débris spatiaux”, mais la précision des calculs est faible, et on ne connait le point d'impact qu'”au dernier moment”. Quand Rosat est tombé en baie du Bengale, les scientifiques et officiels allemands se sont déclarés “grandement soulagés”. Les Pékinois aussi.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,....
Voir le profil de Vespcondove sur le portail Overblog

Commenter cet article

oursonne libre 08/02/2012 22:12


fais comme moi mets eun integrale lorsque tu sors, au moins cela te protegeras la tete encore que shanghai, c'est loin de Pekin


tu te rends compte tous ces petits chinois aplatis par un sattelite allemand, oulala cela aurait declanché un incident diplomatique!!!lol!!!


bisous

Axel21 08/02/2012 17:13


Etant donné tout ce qui tourne au-dessus de nos têtes, la vieille crainte de nos ancêtres les gaulois est plus que jamais d'actualité... A+

daniel.l 08/02/2012 16:59


bonjour! oui, bien sûr!  ça aurait été dommage, en effet, mais, malgré tout, il y des chances que le satellite se serait désintégré en grande partie, et les
victimes, moins nombreuses que dans les accidents qui surviennent dans les mines... et n'y a t'il pas quelques engins spaciaux chinois, qui tournent au dessus de nous...? bonne soirée, à bientot,
daniel!

claireloisirs 07/02/2012 18:43


Si nos ancêtres les gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, Aujourd'hui nous aussi nous devons avoir une certaine crainte de voir certains de ces angins( qui nous sont pourtant
bien utiles  aux progrès dont nous nous servons chaque jour) quitter leur trajectoire, pour venir s'écrasser dans un coin de notre vie.

Quinquine 07/02/2012 16:05


Déjà que les Allemands ne sont pas contents, parce que la Chine a mis un veto,


sur l'union contre les massacres en Syrie,


alors là, c'eut été la rupture totale des relations entre les 2 pays.