Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Village Hanok de Bukchon

C'est une belle maison de pierre et de bois, constituée de structures en forme de «L» repliées sur elles-mêmes. C'est une habitation conviviale, dont toutes les pièces s'ouvrent sur une cour intérieure. C'est l'hanok coréenne, que le gouvernement métropolitain de Séoul protège contre vents et promoteurs.


Alors que Pékin rase ses hutongs, la capitale de la Corée du Sud — et, l'an dernier, la Capitale mondiale du design — bichonne depuis 2001 le Village Bukchon, un quartier composé d'environ 1000 hanoks. l'UNESCO a decerne son Prix du patrimoine  Asie-Pacifique

Coree 9535
Situé entre deux des plus beaux palais de Séoul, à l'ombre d'une chaîne de montagnes dominée par le mont Baegak, Bukchon (ou «village du Nord») s'est densifié au début du XXe siècle alors que ses vastes terrains ont été subdivisés en petits lots pour accommoder un afflux de population au centre-ville. 

Il en a résulté un village de venelles tricotées serré et bordées d'hanoks datant pour la plupart des années 1920-30. Un village photogénique aux rues pentues, comme à San Francisco, qui tranche drôlement avec la Séoul moderne et son architecture souvent délirante. Un village vivant où coexistent résidants, commerçants et artisans. Ainsi, dans une hanok, on peut voir à l'oeuvre des maîtres de la laque; dans une autre, des brodeuses; dans une autre encore, des vanneurs; plus loin, des ébénistes, des joailliers. 

Des salons de thé traditionnels occupent aussi plusieurs de ces maisons, où on peut siroter une infusion d'un rouge éclatant appelée «thé des cinq saveurs» et déguster d'exquis gâteaux de riz. 

L'hanok elle-même est harmonieuse et de construction aussi futée qu'écologique. Ses longs avant-toits protègent du soleil comme de la pluie. Les armatures des portes coulissantes et des fenêtres sont tapissées de papier huilé qui laisse filtrer la lumière tout en préservant l'intimité des occupants. Ses structures de bois sont posées sur des podiums, tant pour minimiser les problèmes d'humidité que pour permettre l'installation d'un ondol, un système de chauffage à eau chaude ou électrique par le sol. Conséquemment, les pièces d'une hanok sont souvent petites, parfois lilliputiennes, afin de favoriser la rétention de la chaleur. 

 

Coree 9542

 

 

Coree 9534

 

Coree 9554

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Vespcondove

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,....
Voir le profil de Vespcondove sur le portail Overblog

Commenter cet article

Armelle 04/11/2012 16:55


Adorables, on dirait des maisons de poupées ! A sauvegarder à tout prix !

anto 17/10/2012 11:57


Bonjour ,le charme de l'ancien face au moderne plus fonctionnel ,c'est un choix chez nous aussi


 

l'angevine 15/10/2012 10:45


j'aime bien aussi les toits colorés

Quinquine 14/10/2012 11:31


Ces petits villages sont toujours plus sympathiques que les villes modernes.


Celui-ci semble particulièrement agréable, même si la vie des habitants n'est pas aussi confortable que dans les immeubles avec des installations sanitaires récentes.


Belle initiative que de l'avoir sauvegardé et j'accoure pour le thé aux 5 saveurs.

daniel.l. 14/10/2012 10:53


...c'est intéressant de conserver le patrimoine et la corée du sud s'y emploie pas mal!